Combien de temps dure un congé sabbatique ?

Indice du cout de la vie par pays
C’est une question à laquelle on pourrait simplement répondre « ça dépend ». Mais, Il y’a des moments dans la vie où on a juste envie de faire un « break » : laisser boulot, maison, et parfois la famille pour se retrouver dans d’autres endroits qui n’ont aucun rapport avec ce qu’on est ou ce qu’on fait.  Le congé sabbatique est une solution à ce genre d’envie.  Mais il faut avant tout considérer et gérer un ensemble de paramètres avant de faire ce « grand saut » qui contribuera grandement à votre bien-être.
  1. Déterminer la durée de son congé
La première chose que vous devez vous demandez est de savoir combien de temps avez-vous besoin pour prendre votre congé sabbatique ?  Les périodes les plus choisies sont les suivantes :
  • 1 mois: ça peut être un excellent départ si vous n’avez jamais décidé de prendre un congé supérieur à deux semaines. C’est généralement la période à choisir si vous souhaiter par exemple réfléchir sur quelque chose qui vous préoccupe. En choisissant cette période vous pouvez vous arranger à déléguer vos tâches quotidiennes à vos proches.
  • 1 à 3 mois: cette période vous plonge dans le congé sabbatique proprement dit et l’option de laisser votre chat à votre voisin pendant votre absence n’est plus très envisageable étant donnée cette longue période. C’est aussi une période adéquate pour aller en voyage.
  • 3 à 6 mois: c’est une bonne période si vous voulez vous éloigner pour découvrir de nouvelles choses, comme par exemple apprendre une autre langue ou vivre dans une contré lointaine.
  • 6 à 12 mois: c’est une période tellement longue qu’elle vous permettrait de vous engager comme bénévole au profit de certaines causes à travers le monde cela contribuera d’ailleurs à enrichir votre cv.
  1. Etablir son budget
Après la grande dose de réalité dans la dernière étape, vous espérez être vraiment clair sur ce que vous pouvez vous permettre bien que cela puisse être inférieur à ce que vous auriez souhaité idéalement, ce sera au moins le montant approprié pour ne pas vous mettre en danger. C’est votre budget qui vous permettra de déterminer l’endroit où vous voulez aller mais aussi la façon dont vous allez vivre à l’étranger. La meilleure chose à faire avant c’est de comparer le niveau de vie de votre destination avec le lieu où vous vivez. Vous pouvez par exemple utiliser des sites de comparaisons en ligne comme celui-ci pour le faire : https://www.expatistan.com/cost-of-living/country/comparison
  1. S’informer sur les règlements de l’entreprise qui vous permettent de prendre un congé

Un congé Sabbatique implique votre longue absence de votre poste, il est donc important que vous consultiez l’ensemble des règlements de l’entreprise qui vous permettent de vous absenter pendant un temps aussi long.

Vous pourrez par exemple demander un Congé Sabbatique à traitement différé en accord avec votre employeur pour répartir votre période d’absence et un pourcentage de votre salaire sur 5 ans. Si vous êtes dans le secteur public, il est fortement recommandé de consulter votre département des ressources humaines. La meilleure référence est le site du gouvernement traitant des Congés Sabbatiques à Traitement Différé.

Lorsque vous avez examiné les politiques de votre entreprise, vous avez espéré découvrir exactement ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. Il existe de grandes variations dans la politique, il est difficile de savoir ce que vous avez découvert, mais en général, vous regardez entre 1 et 12 mois. Dans les 2 cas, vous aurez le temps nécessaire de vous évader.

Mais lorsque la plupart des professionnels pensent en congé sabbatique, ils ont à l’esprit un congé prolongé de trois, six ou douze mois, et pas seulement quelques semaines, et ces interruptions de carrière sont encore rarement accordées par des sociétés américaines. Pour prendre le vôtre, vous devrez peut-être quitter votre emploi sans aucune garantie que votre employeur vous souhaite la bienvenue.

  1. Choisir le lieu de son congé

Lieu de congé sera l’endroit où vous allez séjourner pendant ce temps. Il faut donc qu’il soit choisi en fonction de vos envies, si vous avez par exemple envie de faire du bénévolat, vous pourrez choisir un pays ou les initiatives en matière d’amélioration des qualités de vie des populations sont nombreuses vous pourrez vous y engager comme volontaire. Si vous voulez juste vous évader, dans ce cas vous pouvez choisir un pays avec un fort potentiel touristique comme le Maroc, le Brésil ou la Thaïlande.

  1. Comment faire si le congé est annulé ?

Il peut arriver que votre congé sabbatique soit annulé pour deux raisons, soit pour des raisons personnelles, c’est-à-dire que vous n’avez pas pris le temps de préparer votre départ (budget insuffisant, lieu indéterminé…Etc.), soit pour des raisons professionnelles du au refus de votre employeur d’accepter votre demande en congé sabbatique. Dans ce cas, allez lire les règlements liés aux congés de l’entreprise. Les règles qui abordent le départ en congés sabbatique tiennent souvent au statut de l’entreprise, son nombre d’employés, votre ancienneté à un poste et l’importance que vous occupez dans l’entreprise. Si votre entreprise n’offre pas la possibilité d’un congé sabbatique, NE DÉMISSIONNÉ PAS AVANT de bien y réfléchir et d’en parler avec vos proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *